Lutter contre les discriminations, aujourd'hui et demain

Multiples et parfois invisibles, les discriminations traversent tous les champs de la société.

Age, sexe, origine, religion, santé, orientation sexuelle, l'Etat français prend en compte 23 critères sur la base desquels quelqu'un peut faire l'objet d'une discrimination.

Penser des actions concrètes et novatrices pour réduire ces inégalités, tel est l'objet du hackathon "challenge discrim'innovation" organisé les 19 et 20 octobre derniers à la Maison familiale et rurale d'Agencourt (21) par la DRDJSCS de Bourgogne Franche-Comté.

campus besançon 102.4fm

Etre discriminé, c'est se voir refuser un crédit à la banque en raison de son âge, ne pas avoir les mêmes chances dans un entretien d'embauche en raison d'un nom de famille à consonnance étrangère, à travail égal gagner moins qu'un collègue en raison de son sexe, etc. (en savoir plus).

CV anonyme, testing, création de quotas de diversité ; de la discrimination positive aux différents quartiers prioritaires, zones d'éducation ou zones franches, a-t-on tout testé en matière de lutte contre les discriminations? Sur cette question planchaient différents professionnels aux prises avec des situations de discrimination : maisons de quartiers, éducateurs spécialisés, jursites, conseillers emplois, chargés de communication, associations, enseignants.

 

L'émission

Un hackathon qui cherche les formes de lutte contre les discriminations pour demain, ça se passe comment ? Récit au micro de Radio Campus Besançon.

Etat des lieux et perspectives en compagnie de :

Jean-Philippe Berlemont, directeur régional et départemental de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRDJSCS) de Bourgogne-Franche-Comté.

Olivier Chevillard, délégué académique à la formation professionnelle initiale et continue (Dafpic).

Stéphane Vuillot, éducateur de quartier à Lons le Saunier.

Isabelle Poifol Ferreira, et Elise Rabin, du réseau réseau d'accompagnement et de création pédagogiques Canopé.

Armand Dubois, service civique à la Ligue de l'enseignement.

campus besançon 102.4fm

 

L'expert invité

Quelles origines à la lutte contre les discriminations, une problématique qui a émergé dans le paysage politique français il y a trente ans ? Et surtout quelles perspectives ? Entretien avec Khalid Hamdani, directeur de l'institut éthique et diversité, société de formation et de conseil en matière de non discrimination, RSE et éthique appliquée au management.

"Se fomer à la non-discrimination, cela suppose des outils, des procédures, de la vigilance, des compétences !"

campus besançon 102.4fm

 

Les pitchs du hackathon

Présentation des six projets proposés à l'issue des deux jours de hackathon, dont les lauréats :

- prix du lauréat : "Vous n'avez pas le profil !" Comment peut-on valoriser de façon concrète la diversité des origines chez les jeunes de 16 à 26 ans ?

- prix spécial du jury : "De l'ombre à la lumière" Exposition photo itinérante en milieu rural et urbain

- prix coup de coeur : "Form'action". Comment peut-on favoriser l'accès à l'emploi pour les personnes d'origine étrangère nées en France ?

campus besançon 102.4fm

 

Portraits : ils luttent contre les discriminations

Qui sont ces acteurs de la lutte contre les discriminations ? En quoi consiste leur travail ? Elements de réponse ci-dessous :

Alioune Cissé, musicien, créateur du festival du Keur.

"Le plus grand fléau, c'est l'ignorance."

 

Mélanie Brun, conseillère emploi à la chambre des métiers et de l'artisanat de Belfort.

"Il y a une forte discrimination envers les travailleurs handicapés en milieu ordinaire."

Hyacinthe Diouf, président de la Maison des potes de Dijon.

"Vous dire que nous allons régler tous les problèmes dès demain, c'est faux. Mais nous sommes là pour éduquer ceux qui discriment."

Edith Daudet, coach pour HLC World link.

campus besançon radio 102.4

Baptiste Mercier, animateur à la Ligue de l'enseignement (21).

"Quand les enfants repartent avec une idée claire de ce que sont les différences, juste des différences, et pas des problèmes, ça fait plaisir."

Lucile Boucly, chargée de mission pour le réseau Canopé à Dijon.

"De plus en plus, il y a une volonté du monde enseignant d'ouvrir l'école aux questions de discriminations, de ne pas penser l'école comme un espace clos."

Julien Daubier, éducateur spécialisé au sein de l'association Femmes debouts.

"Même quand on possède un titre de séjour avec autorisation de travail, l'accès à l'emploi reste très compliqué."

Amélie Thomas, éducatrice spécialisée à l'ITEP de Luxeuil-les-bains.

"Pour moi éviter les discriminations, c'est aller vers l'extérieur et reconnaître des qualités à ces gosses vus comme des cassos."

Pape Niang, directeur de la Masion de quartier du Stade, à Chalon-sur-Saône.

"Accueillir, ça veut dire aller à la rencontre, écouter, respecter, sans distinction de race, de religion, de sexe."

campus besançon radio 102.4fm

Marie-Jeanne Perry, formatrice coordinatrice Greta Nord-Franche-Comté.

"Ce qui m'a fait passer le cap, c'est la situation des seniors. J'ai remarqué que passé un certain âge, aller vers l'emploi, c'est difficile."

Emission radiophonique et portraits réalisés par Cécile Pollart et Aurélien Bertini (Radio Campus Besançon) pendant le hackathon Discrim'innovation organisé par la DRDJSCS de Bourgogne-Franche-Comté les 19 et 20 octobre derniers à la Maison familiale et rurale d'Agencourt (21).

Photos : Yves Petit

Lecteur Audio